Voir les autres livres

Livre Esclaves au Paradis

Extraits du livre :

Vous qui avez lu ou qui allez lire ce livre, indignez-vous, révoltez-vous, refusez d’accepter une situation qui fait d’êtres humains des sous-hommes, des sous-femmes et des sous-enfants, exploités par d’autres. Intervenez auprès des autorités haïtiennes, dominicaines. Parlez-en autour de vous : faites en sorte que ce scandale soit connu, diffusé. Seuls, nous pouvons peu. Ensemble, notre capacité d’action peut faire déplacer des montagnes.
— Geneviève Sevrin, Présidente d’Amnesty International France
 

Édition Vents D'ailleurs
160 pages
Dimensions 24cm x 24cm
Date de sortie : 01/05/2007
Préface de Geneviève Sevrin
présidente d’Amnesty International France


Chaque année, des milliers d’Haïtiens tentent d’échapper à la misère en travaillant dans les champs de canne à sucre de la République dominicaine. Après avoir traversé la frontière, ils sont emmenés dans des bateys (baraques pour les ouvriers des plantations sucrières) pour couper la canne une quinzaine d’heures par jour. La grande majorité d’entre eux n’ont pas de papiers et sont en situation illégale. On estime à environ 500 000 le nombre de femmes, hommes et enfants qui restent pris dans ce système et passeront le reste de leur vie dans ces bateys insalubres

Céline Anaya Gautier et Esteban Colomar ont pu s’introduire dans les plantations et rapporter ces témoignages saisissants. Les enregistrements d’Esteban Colomar nous plongent dans l’ambiance des bateys. À travers ses photos Céline Anaya Gautier a su capter très justement les regards et les gestes de la vie quotidienne de ces esclaves des temps modernes et transmettre son indignation face à une situation intolérable.

Amnesty International salue l’opportunité que ce livre offre au lecteur de prendre conscience de la vie d’hommes et de femmes dont les droits sont quotidiennement bafoués ou ignorés.