CHASSE À COURRE - À LA CROISÉE DES MONDES
CHASSE À COURRE - À LA CROISÉE DES MONDES

Végétarienne, phobique des chiens depuis son enfance, Céline Anaya Gautier découvre la chasse à courre par hasard, lors d’une promenade en forêt de Fontainebleau. Interloquée par le spectacle dont elle est témoin, c’est la fascination de la découverte de ce nouveau monde qui la pouce à en parler autour d’elle. Le verdict tombe : La chasse à courre c’est MAL !

Tous ne descendent pas de Louis XIV...
Tous ne descendent pas de Louis XIV...

Jamais je n’aurais imaginé, en débutant ce sujet sur la chasse à courre en France, faire une galerie de portraits de veneurs en dehors des forêts. Oui mais voilà… À chaque fois que j’essayais d’expliquer ou de transmettre l’expérience que je venais de vivre dans le monde de la chasse à courre, et avant même que je ne puisse ouvrir la bouche, on objectait que les veneurs étaient de riches bourgeois qui n’avaient rien de mieux à faire que de poursuivre un pauvre animal sans défense.

Esclaves Au Paradis
Esclaves Au Paradis

La case de l’oncle Tom n’a jamais disparu. À proximité des plages dominicaines, cachés derrière un paravent de cannes à sucre, des familles entières venues d’Haïti survivent dans des bateys, des regroupements de baraquements de bois, insalubres, sans eau, ni électricité. Une fois engagé sur le chemin des bateys, on n’échappe plus à cet enfer.

Coeur de Femmes
Coeur de Femmes

Le nombre de ces femmes exclues ne cesse d'augmenter depuis 10 ans. En 2005, la Halte Femmes à Paris, l’un des lieux d’accueil où elles peuvent se poser, a reçu plus de 25 000 femmes. La majorité d’entre elles sont dans une très grande fragilité tant physique que psychique. Fragilité d’autant plus lourde pour les femmes venues de l’étranger, qui ont perdu l’ensemble de leurs repères.

Hibakushas - Portaits d'une deuxième génération
Hibakushas - Portaits d'une deuxième génération

Août 1945, Les Etats-Unis bombardent Hiroshima et Nagasaki avec la bombe nucléaire. Cette décision coûtera la vie à plus de 200 000 personnes, tuées par l’explosion, la chaleur et les incendies consécutifs. À ceci, s’ajouteront les décès apparus par la suite en raison de divers types de cancers et de pathologies. Aujourd’hui il y a à peu près 300 000 survivants appeler Hibakushas, eux et leurs descendants souffrent encore de maladies ou de malformations et ne sont pas reconnus en tant que victimes de la bombe tout en étant discriminer par leur entourage.

Camino Inca - Les nouveaux esclaves du chemin des Incas…
Camino Inca - Les nouveaux esclaves du chemin des Incas…

Chaque année des milliers de touristes viennent du monde entier pour marcher sur le chemin des Incas. Les Chemins Incas (en espagnol : Caminos del Inca) étaient un immense réseau de routes construites à l'époque de l'empire Inca qui convergeait vers la capitale Cuzco (qui en Quechua signifie le "nombril du Monde").

CHASSE À COURRE - À LA CROISÉE DES MONDES
Tous ne descendent pas de Louis XIV...
Esclaves Au Paradis
Coeur de Femmes
Hibakushas - Portaits d'une deuxième génération
Camino Inca - Les nouveaux esclaves du chemin des Incas…
CHASSE À COURRE - À LA CROISÉE DES MONDES

Végétarienne, phobique des chiens depuis son enfance, Céline Anaya Gautier découvre la chasse à courre par hasard, lors d’une promenade en forêt de Fontainebleau. Interloquée par le spectacle dont elle est témoin, c’est la fascination de la découverte de ce nouveau monde qui la pouce à en parler autour d’elle. Le verdict tombe : La chasse à courre c’est MAL !

Tous ne descendent pas de Louis XIV...

Jamais je n’aurais imaginé, en débutant ce sujet sur la chasse à courre en France, faire une galerie de portraits de veneurs en dehors des forêts. Oui mais voilà… À chaque fois que j’essayais d’expliquer ou de transmettre l’expérience que je venais de vivre dans le monde de la chasse à courre, et avant même que je ne puisse ouvrir la bouche, on objectait que les veneurs étaient de riches bourgeois qui n’avaient rien de mieux à faire que de poursuivre un pauvre animal sans défense.

Esclaves Au Paradis

La case de l’oncle Tom n’a jamais disparu. À proximité des plages dominicaines, cachés derrière un paravent de cannes à sucre, des familles entières venues d’Haïti survivent dans des bateys, des regroupements de baraquements de bois, insalubres, sans eau, ni électricité. Une fois engagé sur le chemin des bateys, on n’échappe plus à cet enfer.

Coeur de Femmes

Le nombre de ces femmes exclues ne cesse d'augmenter depuis 10 ans. En 2005, la Halte Femmes à Paris, l’un des lieux d’accueil où elles peuvent se poser, a reçu plus de 25 000 femmes. La majorité d’entre elles sont dans une très grande fragilité tant physique que psychique. Fragilité d’autant plus lourde pour les femmes venues de l’étranger, qui ont perdu l’ensemble de leurs repères.

Hibakushas - Portaits d'une deuxième génération

Août 1945, Les Etats-Unis bombardent Hiroshima et Nagasaki avec la bombe nucléaire. Cette décision coûtera la vie à plus de 200 000 personnes, tuées par l’explosion, la chaleur et les incendies consécutifs. À ceci, s’ajouteront les décès apparus par la suite en raison de divers types de cancers et de pathologies. Aujourd’hui il y a à peu près 300 000 survivants appeler Hibakushas, eux et leurs descendants souffrent encore de maladies ou de malformations et ne sont pas reconnus en tant que victimes de la bombe tout en étant discriminer par leur entourage.

Camino Inca - Les nouveaux esclaves du chemin des Incas…

Chaque année des milliers de touristes viennent du monde entier pour marcher sur le chemin des Incas. Les Chemins Incas (en espagnol : Caminos del Inca) étaient un immense réseau de routes construites à l'époque de l'empire Inca qui convergeait vers la capitale Cuzco (qui en Quechua signifie le "nombril du Monde").

show thumbnails